Une si belle saison – Le livre personnalisé pour TOUTES les familles

Aujourd’hui je vais vous parler d’un ouvrage un petit peu particulier:  « Une si belle saison » d’Aurélie Crop et Olivier Chevillon des éditions Bilibok

Il s’agit d’un livre personnalisé pour enfant mais d’un genre nouveau parce qu’il s’adresse à toutes les familles qu’elle que soit leur composition ou origines. Oui TOUTES. On peut en effet personnaliser le prénom de l’enfant (jusque là rien de nouveau), mais aussi l’ethnie et le sexe de chaque membre de la famille et ça par contre c’est totalement inédit en France.

La couverture est également personnalisée en fonction de la saison pendant laquelle est né(e) l’enfant.

Voici celui que j’ai réalisé pour Mumu :

Et la page représentant l’enfant avec ses parents:

Généralement ce qui se fait dans ce domaine est soit hideux soit plein de clichés sexistes. Les filles sont des petites princesses bien sages, les garçons sont des chevaliers sans peurs et tout le monde est bien blond et bien blanc. Quant aux illustrations et à l’histoire c’est souvent plus que basique.

Vous imaginez bien que si je vous parle de celui là c’est parce qu’il n’est rien de tout cela. Il me tient à me tient à cœur et pour plusieurs raisons (dont une tout particulièrement que vous pourrez découvrir à la fin de l’article).

Je connais Aurélie la fondatrice de Bilibok, la société qui édite ce livre. On s’est rencontrées il y a longtemps, bien avant d’avoir des enfants et que ce sujet de la littérature jeunesse ne nous préoccupe. Elle explique son point de vue sur le manque de diversité en littérature jeunesse sur le blog de Bilibok.

Elle a monté une chouette équipe pour donner naissance à une maison d’édition qui a pour objet de proposer des livres jeunesse mettant en avant la diversité sous toutes ses formes. Ce point là est essentiel pour elle et chez Bilibok la diversité ne concerne en effet pas que la couleur de peau.

Comme je le disais dans l’introduction, il est possible de choisir pour l’enfant ET ses parents, le sexe, et la couleur de peau.
Vous l’aurez compris, grâce à la techno créée par Bilibok on peut réaliser un livre qui ressemble à toute la famille, quelle que soit sa composition. Deux papas, deux mamans, un seul parent? Pas de problème!
Une famille métisse, noire, asiatique ? Pas de problème. Une famille blanche, possible aussi.  Tout le monde est concerné, tout le monde peut acheter.

Il y a une infinité de combinaisons. Et ça c’est un ENORME progrès. C’est ce qui fait même TOUTE la différence.

Mais dans ce livre, qu’est-ce qu’on y trouve?

Une si belle saison c’est l’histoire d’un enfant qui en a marre de ses parents et se met à rêver d’une autre famille.

 

L’enfant s’endort plonge dans un rêve qui l’emmène au travers des saisons à la découverte de plein de familles d’animaux différents.


Chaque nouvelle rencontre  est l’occasion pour l’enfant de découvertes mais à chaque fois, très vite, sa vraie famille lui manque incitant l’enfant à continuer son voyage.

L’ordre des saisons dans le livre est personnalisé en fonction de la date de naissance de l’enfant. Muriel est née en automne, son voyage commence donc la saison suivante, en en hiver.

Le livre se termine sur la saison qui a vu naître l’enfant. Il se réveille et se retrouve chez lui où ses parents l’attendent.

Et si le livre s’appelle « Une si belle saison » c’est à cause de la révélation finale : c’est en effet à la toute fin de l’histoire que le prénom de l’enfant héro du livre est révélé.

 

C’est là que le destinataire du livre comprend que c’est en fait SON histoire et pourquoi la saison où il est né est si belle aux yeux de ses parents :

Ce que j’aime dans ce livre vous l’aurez compris, ce sont d’abord ses options de personnalisation poussées qui permettent de faire un livre qui ressemble à chaque famille et pas seulement à l’enfant. Ma fille a adoré se retrouver dans cette histoire, mais aussi y trouver ses parents.

Ensuite, le texte. Fait rare pour un livre personnalisé, l’histoire de ce voyage à travers les saisons et à la rencontre des autres est originale. Le texte est très travaillé, tout en rimes et reste fluide, ça se lit tout seul. Il y a des passages rigolos, d’autres plus tendres et c’est plutôt enjoué.
A la première lecture, j’ai eu peur que ce soit un peu trop long mais je dois avouer que finalement c’est passé tout seul. La richesse des illustrations capte l’attention des  enfants et ils sont contents de suivre les aventures de cet enfant.

La transition parfaite pour évoquer le sublime travail de l’illustrateur de ce livre, Olivier Chevillon. J’ai beaucoup accroché. Le livre pétille de couleurs magnifiques. Les couleurs, les bouilles des personnages, les décors, tout est superbe.

 

Le livre est en lui même un bel objet. Les couvertures sont souples mais résistantes, et les pages sont bien épaisses. Petit bonus, il est fabriqué en France, à la demande.

J’ai beaucoup aimé aussi que la personnalisation ne soit révélée qu’à la fin.

L’effet de surprise a bien fonctionné sur ma fille. Mumu était toute contente d’avoir un livre avec une petite fille qui lui ressemble et qui s’appelle comme elle. Et elle a vraiment mais alors vraiment beaucoup accroché aux illustrations d’Olivier. Il y a aussi des passages qui la font beaucoup rire comme celui où des tortues  mangent des tartines (ne me demandez pas pourquoi, mais elle rit aux éclats à chaque fois).


Le seul truc qui m’a un peu gênée, étant maman de deux enfants c’est de ne pas pouvoir ajouter le petit frère à la fin dans la photo de famille.
Mais Muriel a elle-même trouvé très rapidement une solution à ce problème, décrétant qu’il suffirait de faire un autre livre pour son frère. Evidemment!

Enfin, dernière raison pour laquelle ce livre me tient à cœur c’est qu’Aurelie m’a demandé de rejoindre l’équipe de Bilibok pour les aider à faire connaître cette formidable maison d’édition d’un nouveau genre et j’ai accepté. Elle l’a annoncé ce matin sur le blog de Bilibok.
Je suis ravie de rejoindre cette équipe motivée qui a su faire un travail formidable pour donner vie à un si chouette projet en partant de rien .
Comme moi, les membres de Bilibok ont un boulot « classique » la journée et font ça sur leur temps libre, le peu qu’il me restait vient de partir en fumée mais c’est pour la bonne cause!
C’est un moyen pour moi d’agir concrètement en faveur de la diversité dans la littérature jeunesse et de mettre un pied dans ce monde de l’édition que je connais encore trop peu.

J’espère qu’on pourra très vite, grâce à vous tous, faire connaître partout cette maison d’édition d’un genre nouveau.
Bilibok a plein de beaux projets en vue pour 2017 et je ne manquerai pas de vous en parler.

En attendant, n’hésitez à offrir un livre personnalisé Bilibok  à tous les enfants de votre entourage.

 

et à partager cet article s’il vous a plu, via les boutons en bas de l’article.

De mon côté, j’ai bien l’intention de continuer à alimenter régulirement ce blog. J’y ai pris goût et j’aime beaucoup la communauté qui s’est crée autour du compte twitter.
La fin du mois approche et je compte très rapidement vous faire un bilan de ce qu’il s’est passé depuis le lancement et des projets que j’ai pour 2017.  Je l’avais fait sur twitter fin décembre et j’ai décidé de faire ça de façon plus posée tous les deux mois sur le blog.

 

 

 

2 Comments

  1. Angelique

    Oh! merci pour cette dévouverte et félicitations!!! C’est génial! Je vais me faire un plaisir de personnaliser 2 livres: un pour ma fille Julia, et un autre pour ma future nièce, fille de mon frère et mon beau-frère à naitre par GPA 🙂

Laisser un commentaire